A la rencontre de notre enfant intérieur blessé

La guérison des blessures de notre enfant intérieur commence par aller à sa rencontre et à l’accepter avec bienveillance dans l’amour inconditionnel…

La guérison de notre enfant intérieur repose sur 3 piliers fondamentaux :

  • la Vérité (renoncer aux fausses croyances et rétablir la réalité de “qui je suis vraiment”)
  • le PardonRéconciliation ( se libérer des rancœurs pour se réconcilier avec soi)
  • l’Amour de soi (apprendre à s’accepter et à s’apprécier sans se condamner.)

Les étapes de la guérison de notre enfant intérieur passe :

  • par le déconditionnement de tous les programmes éducatifs coercitifs ou cultuels qui on induit des croyances erronées basées sur la PEUR et la manipulation du mental.
  • par le rétablissement de son pouvoir de choisir ce qui est bon pour lui, le RESPECT de sa légitimité.
  • et ainsi accéder enfin à la vérité sur les croyances actuelles, sur la véritable identité de soi.
  • par l’acceptation de toutes ses émotions bafouées, critiquées…
  • et enfin par le PARDON pour se libérer de toutes les injustices, des humiliations, des rejets ou des abandons, des trahisons qu’il a pu vivre.

Ainsi nous pourrons accéder à l’amour de soi pour finaliser notre guérison. S’aimer, c’est aimer l’enfant en nous, c’est l’adopter, c’est l’apprivoiser pour qu’il se sente en sécurité et que lui et nous, nous nous aimions d’une manière inconditionnelle.

Stages en résidentiel de 5 jours pour toutes personnes désirant aller à la rencontre de son enfant intérieur et guérir les blessures de son âme pour enfin vivre pleinement sa vie !

Bulletin d’inscription

En Bourgogne sud proche de l’Ain (Pont de Vaux, Bourg en Bresse), proche Mâcon, Chalons s/Saône, Louhans… dans une magnifique ferme bressane.

En Bourgogne sud proche de l’Ain (Pont de Vaux, Bourg en Bresse), proche Mâcon, Chalons s/Saône, Louhans… dans une magnifique ferme bressane.

L’importance du placenta

C’est une joie immense d’accueillir avec bienveillance ce petit être mais parfois on ne porte pas d’importance au placenta qui a servi de matrice à notre bout de chou. Or il est à reconsidérer la valeur symbolique de cet organe. Souvent les mères ne savent même pas ce qu’il devient après la délivrance. Il est parfois racheté par des laboratoires cosmétiques pour fabriquer des crèmes. Dans certaines culture, il est mangé par la mère ou utilisé à des fins occultes pour mettre une influence sur le devenir de nourrisson.

La valeur symbolique du placenta est importante à connaître. Il est porteur de toutes les mémoires familiales, il a été pendant 9 mois la matrice protectrice du foetus. Il transmet les héritages transgénérationnels. Lorsqu’on examine le réseau veineux du placenta, on peut distinguer un arbre. C’est l’ancrage spirituel de l’enfant à sa famille de sang.

L’enfant garde en mémoire dans son inconscient la valeur symbolique de son enveloppe protectrice. A ce jour, je travaille avec mes patients avec cette symbolique pour les relier à leur arbre généalogique, pour renforcer leur ancrage. Nous travaillons à neutraliser les mémoires transgénérationnelles. Comment ? En les accueillant sans jugement de valeur, en permettant le processus du pardon de venir nettoyer toutes les blessures émotionnelles occasionnées par des secrets familiaux, des actes coercitifs, des comportements toxiques, des exclusions ….

Le placenta est donc un élément majeur dans la construction émotionnelle de l’enfant et donc de l’enfant intérieur de chacun d’entre nous. Le rattacher à cette empreinte maternelle peut l’aider à renforcer son sentiment de sécurité et on peut accéder par ce moyen à ces mémoires transgénérationnelles.

Avec douceur et bienveillance

Sabine-Hoa

Comment se libérer des contrats contre soi

Nous avons tous été déterminés par nos parents ou par d’autres membres de la famille. On nous a classifiés puis mis une étiquette en fonction de notre rôle à jouer dans la famille, de notre physique ou de nos capacités intellectuelles ou non.

Nous avons tous accepté de signer des contrats contre nous-mêmes d’une manière inconsciente. Nous avons repris ce que les Autres disaient de nous et nous nous y sommes identifiés sans chercher à savoir si c’était vrai.

Peu à peu ces contrats nous ont amenés à nous conditionner et à nous comporter en fonction de ces injonctions. En prenant conscience de ce poison toxique, nous pouvons enfin les déchirer en conscience et nous en libérer définitivement !

Ne perdez plus de temps, déchirez tous vos contrats auxquels vous êtes restés loyaux !

Devenez maître de votre destin !

Avec bienveillance et douceur,

Sabine-Hoa

 

 

De la violence à la paix

Bonjour à tous,

Une nouvelle réflexion sur notre mode de communication avec les autres.

Comment passer d’une communication agressive à une communication bienveillante ? La CNV, la communication non violente, est la solution pour apaiser nos relations. Ouvrir en nous notre cœur permet d’élargir notre vision de l’autre et de la nôtre.

  1. Une observation neutre sans jugement : une description neutre
  2. On exprime les émotions ressenties lors de la situation conflictuelle
  3. Verbaliser les besoins qui n’ont pas été satisfaits

Une nouveauté de formation que je mets en place pour novembre 2018 : la communication consciente et bienveillante envers les enfants. Visiter mon nouveau site. Merci et belle journée mes ami(e)s !

Avec bienveillance et douceur

Sabine-Hoa