Exceptionnel stage résidentiel en Bourgogne du 20 au 24 avril 2020

Stage résidentiel pour la guérion des blessures émotionnelles de l'enfant intérieur

« Aller à la rencontre de son enfant intérieur et  guérir les blessures de son âme. »

Vous vous sentez en difficulté, vous répétez des situations douloureuses et confuses, votre estime et votre confiance de vous-même sont faibles, vous vous sentez souvent coupable de ce qui ne va pas…

« Le sage doit rechercher le point de départ de tout désordre. Où ? Tout commence par le manque d’amour. » Mo Tzu philosophe chinois

C’est le temps pour vous d’aller à la rencontre de votre enfant intérieur et d’entamer le processus de guérison de son âme. Celle-ci a été blessée par des comportements et des paroles toxiques de certaines personnes en qui vous aviez confiance. Aujourd’hui, c’est le temps de la reconnexion et de la réconciliation pour aller à sa rencontre et embrasser votre enfant intérieur. Vous allez apprendre à devenir un parent bienveillant pour vous-même.

5 jours, un voyage intérieur, à la rencontre de soi, de son enfant intérieur, de son âme. Un voyage pour se réconcilier avec soi-même.

Vous aurez donc la joie de découvrir vos ressources intérieures, réveiller votre capacité de résilience, transformer le « mal heure » en « bonne heure ». Votre enfant intérieur, une fois relié à vous, va vous y aider grâce à sa créativité et à sa pureté.

« La vie mettra des pierres sur ton chemin.

A toi de décider si tu en fais un mur ou un pont.

Rappelle-toi que tu es l’architecte de ta vie »

 

La clé de la résilience : guérir son enfant intérieur

Qu’est-ce qu’une session thérapeutique ?

Il s’agit d’un temps mis à part où chaque participant vient, dans une dynamique de processus de croissance et de transformation, mettre au travail des problématiques qui le concernent pour devenir acteur de sa vie.

Le travail de groupe offre un cadre protecteur qui permet d’explorer différemment des enjeux ou des difficultés travaillés en séances individuelles. Ce qui sera exprimé dans le groupe permettra aussi à chacun une mise au travail sur soi par un effet de « retour révélateur » sur sa situation respective et son vécu. Dans ce cadre, la richesse d’une co-animation par deux thérapeutes, permet également de se confronter à l’autre, de travailler sur son positionnement dans la relation et de savoir mieux faire avec le regard de l’autre.

C’est souvent l’occasion de se découvrir un potentiel jusqu’alors inexploré. C’est aussi un temps de relations privilégiées avec l’autre et les autres, dans un environnement fait de repos, de chaleur humaine et de convivialité.

Programme du stage :

  • 1er jour : Qui est notre enfant intérieur ? Son âme ? Pourquoi est-il en nous ?
  • 2nd jour : Comment aller à la rencontre de son enfant intérieurEvaluer son état, ses résistances, ses peurs…
  • 3ième jour : Comment devenir un parent bienveillant pour lui.Comprendre ce rôle essentiel.
  • 4ième jour : Aller vers la guérison émotionnelle et spirituelle de son âme.
  • 5ième jour : Comment nourrir le Coeur de son enfant intérieur pour garder les bienfaits de la guérison.

Thérapie en groupe et entretiens individuels, sketchs impro, séances de méditation (expérimenter « le pouvoir du moment présent » et de « la pleine conscience »), art-thérapie : fabrication de son enfant intérieur en bois, exercices psychocorporels de relaxation, expérimenter le pouvoir de la méditation pour se relier à la source de l’amour inconditionnel…

De l’Amour, de l’humour, des rires et du mouvement, rien de tel pour retrouver sa joie d’enfant !

Animateurs :

  • Sabine-Hoa CATHALA (thérapeute et formatrice) et Jean-Pierre CATHALA (menuisier-ébéniste pour l’atelier bois)
  • Alain DEBAQUE (infirmier psychiatrique et praticien en relation d’aide, un trio décoiffant pour mettre la bonne humeur et la joie.

Pension complète dans un gîte magnifique (« la grange rouge ») : 300€

L’inscription sera définitive à réception des 100 euros d’arrhes.
Cet acompte ne sera pas remboursé si vous annulez votre participation à 7 jours de la date du stage sauf raisons médicales ou familiales.

Nombre limité à 10 personnes.

Adresse du l’hébergement « la Grange Rouge » à la Chapelle Naude : http://www.lagrangerouge.org/la-grange-rouge.htm

Renseignements au 06 85 39 53 28 ou par mail à sabinehoa@yahoo.fr

Dates :

  • du lundi 20 au vendredi 24 avril 2020 de 9h à 17H30

Arrivée lundi à 9h et Départ vendredi à partir de 17h30.

Accès gare Mâcon, Louhans, Chalons S/Saône

Toutes les informations pratiques vous seront fournies à votre inscription.

Flyer en pdf : flyer stage résidentiel

S’inscrire : Bulletin inscription stage résidentiel en pdf

Dois-je faire croire au Père Noël à mes enfants ?

Bonjour à tous,

Voici une réflexion qui va certainement vous solliciter des émotions de toutes sortes. Selon ce que l’on a vécu quand on était enfant, le moment de Noël est empreint soit de nostalgie heureuse soit d’un sentiment de déception rejet ou/et de colère (sentiment de trahison quand on apprend la vérité) … Les parents transmettent ce qui s’est passé pour eux-mêmes ou au contraire ils sont en opposition par réaction. Et cela passe de génération en génération. Nous allons déterminer entre ce qui est bon pour l’enfant et ce qui est défavorable pour lui dans cet esprit de Noël.

Nous allons réfléchir sur ce mythe que l’on impose à nos jeunes enfants dans notre société. Dans certains pays, dans certaines cultures, Noël n’a pas la même signification ni les mêmes enjeux « commerciaux », bien que cela gagne du terrain de plus en plus dans les pays de confession bouddhiste.

Plusieurs paramètres sont à considérer :

  • Suis-je en phase avec mes propres convictions ou est-ce que je me laisse influencer ou imposer par la famille leurs façons de penser et d’agir ?
  • Quelles sont les conséquences chez certains enfants hypersensibles ?
  • Est-ce vraiment un rite d’initiation comme le prétendent certains psy ?
  • Peut-il être une forme de chantage pour obtenir l’obéissance de nos enfants ?
  • Est-ce un conditionnement de cette société de surconsommation ?

Je vais témoigner de ce que j’ai vécu quand j’étais enfant. Noël était un moment magique et j’adorais découvrir mes cadeaux sous le sapin le cœur battant. J’étais persuadée de la véracité de ces moments. Puis vînt le moment des doutes concernant la petite souris vers l’âge de cinq ans et je commençais à poser des questions pertinentes sur elle. Je trouvais qu’il y avait des incohérences, je me posais intérieurement la question du pourquoi et du comment : pourquoi elle collectionnait les dents, comment elle pouvait avoir des sous… J’en ai fait part à ma mère à haute voix. J’ai vu ma mère sourire et me dire que petite souris n’existait pas. Je fus surprise mais cela me confortait dans mon processus de compréhension. Par contre sans crier gare, elle enchaîna en me révélant également pour le Père Noël, et là patatras tout mon univers s’écroula d’un seul coup ! Je ne m’y étais pas préparée. Je ne sus exprimer mes émotions, je restais abasourdie, sans voix… Puis vint une profonde déception, même si je savais appartenir dorénavant au monde des « grands ». Je perdis une partie de mon âme d’enfant, je ne pouvais pas croire que « ça aussi » c’était faux. De plus, je devenais complice de ce « mensonge » pour mon petit frère. Je le jalousais d’être encore dans cet état de grâce et d’insouciance.

Certains enfants n’auront pas les mêmes réactions, cela dépend de leur niveau de maturité et de sensibilité. Je suis une hypersensible ou dit HPE (haut potentiel émotionnel), mes émotions sont décuplées lors d’un stress ou d’une situation surprenante. J’avais des difficultés à gérer mes émotions et ma réaction émotionnelle provenait certainement de mon histoire personnelle. J’avais été adoptée, ma mère était très dure dans son éducation. J’avais projeté sur le Père Noël beaucoup de sentiments affectifs, je n’avais plus en moi l’existence de ce personnage joyeux et débonnaire à qui me référer. Je n’avais pas de grand-père, ni de père alors il jouait ces deux rôles dans mon inconscient. Je pense avec le recul qu’elle aurait dû m’interroger sur ce que je pensais du Père Noël et attendre que je sois dans cette phase de remise en question pour me dévoiler la vérité.

Quand j’ai eu mes enfants, je leur ai dit que le Père Noël n’existait pas. Je ne voulais pas qu’elles se sentent trahies et déçues comme je l’avais été. Ai-je eu raison ou tort ? Il y a autant d’arguments pour et autant contre. Je pense qu’il est important d’être unie à ces convictions quelle que soit la pression sociale ou familiale. En ce qui me concerne, c’est aussi la fête des enfants je voulais conserver ce moment magique de leur enfance. Je leur ai dit qu’on allait imaginer « son existence », ainsi ce sont elles qui ont décidé de vivre cet événement selon leur créativité et j’y participais activement. J’ai pensé les respecter en étant dans cette démarche.

Certains parents n’ont eu de cesse d’utiliser cet événement pour créer chez leur enfant un sentiment de peur pour les amener à l’obéissance. « Si tu n’es pas sage, si tu n’as pas de bonnes notes, le Père Noël ne viendra pas ou le père fouettard viendra te punir ! ». C’est du chantage, c’est une programmation à la peur.  Les conséquences seront que l’enfant sera conditionné à faire plaisir, à ne pas décevoir, agira en fonction de l’Autre et jamais en fonction de ses besoins et/ou de ses désirs. Soyons prudents et attentifs à nos mots car ils peuvent provoquer plus tard des « maux » à l’âme de notre futur enfant intérieur. L’enfant intérieur est la somme des mémoires engrammées dans notre âme d’enfant. Cet enfant là ne nous quitte jamais. Bien au contraire, il fait partie de notre inconscient et c’est lui qui est au commande en situation de stress, c’est pourquoi nous avons parfois des comportements infantiles, impulsifs sans retenue. Notre cerveau agit en fonction des mémoires , des perceptions douloureuses ou gratifiantes que l’enfant que l’on a été, a gardé en lui.

Les peurs s’additionnent au fur et à mesure du temps et amènent son lot de souffrance. Une des conséquences majeures est le manque de confiance en soi et une estime basse de notre propre valeur. Nous aurons alors à sortir de cette programmation à l’amour conditionnel pour enfin expérimenter l’amour inconditionnel.

Nous pouvons constater également que Noël peut être un véritable culte à la surconsommation, au gaspillage et parfois à l’orgie alimentaire. Les enfants vont soit se comparer, parfois vivre une intense solitude lorsqu’ils n’ont reçu seulement un « maigre » cadeau ou rien car les parents appartenant à certaines dénominations religieuses refusent de rentrer dans cet esprit-là. Les magasins regorgent de produits de toutes sortes. Il est difficile de ne pas se laisser influencer par tant de profusion. Certains diront que nos enfants apprennent à maîtriser l’intolérance à la frustration. Oui certes, cependant l’esprit de Noël est à la base une fête chrétienne qui met en exergue la solidarité, la simplicité, la reconnaissance et la gratitude. Et la question qui fuse principalement après la fête  » tu as reçu quoi à Noël ? » Certains vont se vanter des cadeaux « dernier cri », coûteux et les mettent en rapport avec la valeur de soi. « J’ai des cadeaux de grandes valeurs donc j’ai beaucoup de valeur » : cette équation fausse leur estime de soi.

En conclusion, je pense que de « faire croire au Père Noël », nous faisons participer nos enfants à cet égrégore collectif ou inconscient collectif. Dans chaque chose, il y a sa part lumière et sa part sombre. De toute façon, de toute expérience, on a à apprendre. Pour une certaine catégorie de personnes ce sera un temps d’amour et de partage, pour d’autres une frénésie à la dépense et au gaspillage ou pour certains un grand moment de solitude et de détresse morale.

Cela peut être vécu comme un rite de passage, du monde de l’enfance au monde des grands. Cela amène à intégrer la frustration, à accepter que les parents peuvent « se jouer de nous » et à leur pardonner. Finalement ce qui est essentiel, c’est de vivre l’instant présent avec simplicité et authenticité.

L’esprit de Noël, il me semble, devrait être un moment de sincérité, de véritable partage autant avec la famille qu’avec des personnes vivant dans la solitude. Dans la soirée, mes enfants et moi allions distribuer des repas et des friandises aux personnes en grande précarité, elles avaient un grand plaisir à offrir autant qu’à recevoir. Ensuite, nous rentrions et allions ouvrir nos petits présents dans la joie et la bonne humeur.

Joyeux Noël à tous ! Je vous aime !

Avec bienveillance et douceur !

Sabine-Hoa

 

 

 

 

 

Avez-vous confiance en vous ?

Bonjour à tous les rebelles intelligents, voici une nouvelle émission sur la confiance en soi. Comment dépasser nos peurs de quitter notre zone de confort ! Comment augmenter notre estime de soi ? Quelles sont nos culpabilités ? Nos hontes ? Nous allons prendre conscience de nos mémoires liées à notre histoire personnelle et les neutraliser. Belle journée ! Je vous aime !

Le pardon plus fort que la haine

Bonjour à tous ! Voici la dernière émission sur le thème du Pardon, en espérant qu’elle vous inspire ! Très belle journée ! Sur la photo, je suis en train de nager à la cascade aux écrevisses en Guadeloupe, un paysage de rêve !

 

Autres émissions radios

Conférence : Augmenter sa confiance en guérissant ses blessures intérieures

Conférence samedi 11 février 2017 à ANNECY 14h30 – 16h30

 

UNE MATINÉE POUR DÉVELOPPER VOS RESSOURCES ET OSER ÊTRE  !

Alors, prêt à booster votre confiance et croire en la réalisation de vos rêves ?

Sabine-Hoa partagera  avec vous à partir de son expérience personnelle, comment augmenter votre confiance en vous-même, comment guérir vos blessures intérieures et ainsi booster votre enthousiasme, votre détermination et votre confiance. Elle abordera entre autres les enseignements de Don Miguel Ruiz, les 4 accords toltèques, la maîtrise de l’amour et  le pouvoir du moment présent d’Eckhart Tolle. Vous ne savez pas pourquoi vous n’arrivez pas à atteindre vos objectifs, vous hésitez à faire le pas, vous remettez au lendemain ce que vous devriez faire le jour-même. De plus, vous vous culpabilisez de votre procrastination. Vous vous posez toutes ces questions ? Vous ressentez un mal-être intérieur mais sans vraiment le définir.

Ensemble nous allons réfléchir comment enfin se sentir sûr de soi pour avancer, pour atteindre vos désirs, vos réalisations. Il se peut que vous ayez des blessures émotionnelles si fortes qu’elles prennent toute votre énergie et vous empêchent de progresser. Dans l’enfance ou dans une autre partie de  votre vie, on vous a induit que vous n’étiez pas à la hauteur, faible ou incapable ou on vous a donné cette injonction « soit fort », « tu n’as pas le droit pas l’erreur », « fais plaisir », « sois parfait », bref ces répétitions sont à la longue toxiques et provoquent des blessures dans votre cœur.

Vous ferez également des exercices d’auto-hypnose pour reprogrammer vos croyances, vous libérer des schémas inconscients limitants et faire circuler une nouvelle énergie de puissance.

Vous repartirez de cette conférence plus confiant en vous et en la vie. Vous ressentirez une énergie supérieure.

Venez à cette conférence unique et nous allons voir, ensemble :

  1. Comment prendre conscience de ces voix intérieures
  2. Comment amorcer le processus de guérison
  3. Comment traverser les étapes de ce processus
  4. Les aspects bénéfiques de la confiance en soi et du processus de libération

« Soigner nos blessures intérieures » par Sabine-Hoa : émission podcast

Tarifs dégressifs :

  • Si vous venez seul(e), 40 euros sur place, 25 euros si vous réservez et réglez en avance en ligne ou en envoyant un chèque.
  • Si vous êtes 2 personnes à 4 pers, 30 euros/pers sur place et seulement  20euros/pers  si vous réservez et réglez en avance 
  • Si vous êtes 5 personnes, 20 euros/pers sur place, 15 euros/pers si vous réservez et réglez en avance

Au plaisir de vous rencontrer !

Envoyez vos chèques à l’ordre de Mme SOULHAC Sabine en notant les noms et téléphone des personnes qui s’inscrivent.

Possibilité de régler en ligne : www.sabine-hoa.com

Envoyez vos chèques à l’ordre de Mme SOULHAC Sabine en notant les noms et téléphone des personnes qui s’inscrivent.

Mme SOULHAC Sabine-Hoa 2, rue de la Césière 74600 Seynod

 

Devenir soi au delà de nos mémoires

A tous les rebelles intelligents, voici la suite de l’émission précédente : Comment devenir nous-mêmes malgré les fantômes du passé ? Solution : faire la paix avec eux…

De l’aliénation à l’alliance avec soi et son passé

Bonjour à tous, voici votre nouvelle émission radio : êtes-vous prêt à quitter la prison de votre passé ? La solution : renouer avec soi, créer une alliance avec soi.