Le pardon à soi : un cadeau extraordinaire

Lors de cet interview, j’étais très émue. Je n’arrivais pas à retenir mes larmes. J’ai pris conscience que je voulais toujours garder une image de moi de femme forte. Je voulais résister à la faiblesse de ma personne. Quand enfin j’ai décidé d’être moi-même et accepter d’être sans mon masque, j’ai commencé à accepter de me pardonner et d’entrer dans l’acceptation inconditionnelle de ma personne. Les souffrances en moi ont enfin eu le droit de remonter à la surface pour guérir et cicatriser. Les cercles du pardon permettent d’ouvrir une porte sur cette expérience personnelle avec l’aide d’un groupe bienveillant. Nous donnons et nous recevons et c’est dans cet échange que l’on rentre dans une autre dimension de soi et que l’on expérimente l’amour inconditionnel.

Avec douceur et bienveillance

Sabine-Hoa

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s