Une autre aventure : le mariage (la mairie)

img-20190716-wa0365.jpgLe mariage engage deux cœurs, deux âmes, deux esprits, deux corps dans le plein respect de l’Autre et dans une bienveillance consciente. Notre amour est basé sur 3 piliers : le pardon, la vérité et l’amour de soi. Sans le pardon, des ressentiments deviennent du poison au cœur de nos émotions, sans la vérité, il n’y a pas de respect et il ne reste que des illusions, des faux-semblants, sans l’amour de soi, il n’y a que projections sur l’autre et exigences, notre conjoint doit correspondre à l’image idéalisée que l’on s’est construite dans notre inconscient.

Samedi 13 juillet

Nous rentrons à la mairie, l’accueil du maire est chaleureux, convivial. Il nous met à l’aise avec sa simplicité et sa gentillesse.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après le discours de monsieur le Maire, nous mettons en place un petit rituel pour symboliser notre union, l’échange d’alliance se fera l’après-midi.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A la sortie de la mairie, des « bullistes » nous y attendent. C’est magnifique et éphémère. Amis et famille sont tous là, leurs gestes d’attention, leur sourire nous offrent des étoiles plein les yeux et une douce chaleur à notre cœur.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après la cérémonie civile, nous décidons de visiter le petit village de Romenay.

Deux belles surprises nous attendent : une exposition de photos sur les oiseaux et une dame très âgée qui était une conteuse. La photographe, Madeleine, est surprise de nous voir tous débarquer à son exposition. Cela me rappelle avec nostalgique que je collectionnais des images d’oiseaux lorsque j’avais de bonnes notes. J’adore contempler les oiseaux. Nous avions recueilli une petite mésange noire… La nature nous offre des souvenirs plein de douceur.

La conteuse, Marie-Claire passe une tête à sa fenêtre et me voit. Elle a envie de nous m’embrasser et de nous féliciter. Nous sommes touchés par son dynamisme. Elle nous raconte sa vie au village et nous montre fièrement le portrait de sa petite-fille métisse. Elle  a été conteuse pour les écoles. Elle se met à nous relater la légende de la Vouivre, reliée à l’histoire de la maison penchée. C’est un esprit féminin, mi femme, mi serpent qui peut se transformer en une très belle femme ou en monstre (voir cet article : https://www.lejsl.com/bresse/2013/09/15/mysterieuse-maison-penchee). Nous lui promettons d’aller la revoir et d’échanger encore plus profondément.

 

DSCN0226

La suite au prochain épisode

3 réflexions sur “Une autre aventure : le mariage (la mairie)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s